Cashmire de retour avec « 16 appels manqués »

Cashmire a publié le clip de 16 appels manqués, après une longue période d’absence en solo.

Après une année 2022 loin des projecteurs, Cashmire a finalement fait son grand retour sur le devant de la scène avec 16 appels manqués. Pour l’occasion, le rappeur du 18ème arrondissement a repris les ingrédients d’une formule qu’il maîtrise avec brio : un refrain entêtant saupoudré d’une plume décrivant avec minutie la vie d’un jeune de rue. Imageant les vices du ghetto, l’artiste plante une fois encore le décor avec un texte empli de métaphores tranchantes : “La rue m’a pris comme une famille d’accueil, l’opinel 8 te pique comme une abeille”.

S’inscrivant dans la lignée de la partition délivrée par l’artiste, le visuel nous donne à voir un Cashmire arborant un style fantasque à la caméra. Installé à bord d’une voiture de sport rose bonbon – soigneusement assortie à son survêtement -, l’interprète de Yaki arpente les rues de New York durant les deux minutes qui composent le clip sortie pour l’occasion.

Un retour attendu

S’il est récemment apparu sur le morceau Ballon d’Or extrait du dernier projet en date d’Oumar, Trauma Saison 3, Cashmire s’était fait relativement rare depuis de longs mois. Après un premier projet baptisé Poeticghettosound (2018), l’artiste avait proposé 018. Un opus – accompagné d’une réédition quelques semaines plus tard – salué par la critique, et dont étaient extraits des singles comme Gucci Bae ou Samuel Eto’o. Place à la suite pour Cashmire désormais, qui a donc envoyé le premier signal d’une nouvelle ère avec 16 appels manqués, en attendant d’autres singles et, peut-être, un potentiel projet.